Exhibition review: Enrique Metinides – Series

Written for Le Journal de la Photographie online – published in french/english on March 27th, 2012.

En 2011, la maison d’édition et galerie berlinoise Kominek publie le livre Séries d’Enrique Metinides ; des séries photographiques qui font aujourd’hui l’objet d’une exposition.

Enrique Metinides, né en 1934, a photographié pendant cinquante ans (1940s – 1990s) les accidents, suicides, meurtres et autres crimes survenus dans sa ville natale : Mexico. Ses photographies ont été très largement publiées dans la presse mexicaine, notamment dans le journal La Prensa pour qui il commence à travailler alors qu’il n’a que 12 ans.

Un certain nombre de ses images journalistiques ont fortement marqué les esprits, des lecteurs de la presse bien sûr, mais aussi des visiteurs des expositions organisées autour de son œuvre. Ses photographies ont été exposées au Mexique et aux Etats-Unis, puis en Europe en premier lieu à la Photographers’ Gallery de Londres en 2003, à Madrid (PHotoEspaña) en 2005, lors d’une importante rétrospective l’année dernière à Arles (101 Tragédies, Rencontres d’Arles 2011) et en Allemagne lors du Kasseler Fotoforum (Kassel, 2011).

Chaque photographie d’Enrique Metinides regroupe en son sein l’étendue d’un drame en condensant un certain nombre d’éléments narratifs. Décors et personnages semblent étonnamment choisis, alors qu’il s’agit bien entendu de photographies prises « dans le feu de l’action ». Faisant le choix d’approfondir le caractère narratif du travail d’Enrique Metinides, Misha Kominek entreprend en 2010 avec l’aide de Véronique Ricardoni d’importantes recherches dans les archives du photographe, afin d’étudier au-delà de l’image unique publiée, les séries photographiques réalisées lors de chaque événement.

Neuf séries, choisies parmi les quatorze publiées dans le livre Séries en 2011, sont en ce moment présentées par la galerie Kominek : en noir et blanc ou en couleur pour les plus récentes et datant de 1950 à 1993. Chaque série – constituée de cinq, dix images, ou plus – transforme le visiteur de l’exposition en un réel spectateur de la scène et témoin du drame. Témoin d’un histoire qui défile, au fil de la pellicule photographique. Comme devant un film d’action – Enrique Metinides explique avoir été largement inspiré dans sa jeunesse par les films noir des années 1940-1950 – le spectateur ressent un mélange d’attraction face au suspens de la scène qui se déroule et de répulsion quant à l’horreur de la situation.

Si le drame est bien présent, dans les visages des témoins ou des victimes photographiés, le photographe ne fait pas preuve de voyeurisme, mais d’humanisme. Il était au cœur des événements, tout en gardant une distance par rapport à la scène et une grande conscience de ce et ceux qui l’entourent. La composition des images, le choix esthétique des détails qu’Enrique Metinides intègrent à son cadre apportent une dimension passionnante. Le spectateur a par là la possibilité de s’extraire de la réalité crue pour suivre une narration, qui flirte avec la fiction. On a parfois la sensation de se plonger dans un court-métrage ou dans une  bande dessinée,mais il s’agit bien de la réalité, et Enrique Metinides est là pour nous la raconter.

Eva Gravayat

« Enrique Metinides, Series »
6 mars au 13 avril 2012

Kominek
Immanuelkirchstrasse 25
10405 Berlin
www.kominekgallery.de

> Book:

Enrique Metinides, Series
Kominek Books, Berlin 2011

24,5 x34,5 cm, 144 pages, 100 images
Une édition spéciale tirée à 50 exemplaires et accompagnée d’un tirage signé est disponible.

Cover photo: © Enrique Metinides / Kominek



Follow

    THE PHOTO EXHIBITION ARCHIVE is an online resource of selected exhibitions’ views to inspire curators, artists and art students when thinking about, curating & building exhibitions. Founded by Xavier Antoinet & Eva Gravayat in 2017.

Contact

Eva Gravayat
Currently lives in Berlin
Born in Paris, 1985
evagravayat(at)gmail.com

Copyright

© 2016 Eva Gravayat
All rights reserved