Exhibition review: Joel Sternfeld – Retrospective

Written for Le Journal de la Photographie online – published in french/english on November 11th, 2012.

C/O Berlin présente une importante rétrospective du photographe américain Joel Sternfeld, dans le cadre du mois européen de la photographie.

Né à New York en 1944, Joel Sternfeld travaille principalement à la chambre photographique et en couleur depuis les années 1970, ce qui fait de lui l’un des pionnier de la photographie couleur aux côtés de William Eggleston et Stephen Shore. L’exposition rassemble d’importantes séries, toutes réalisées aux Etats-Unis : “American Prospects”, “Sweet Earth”, “Stranger Passing” et “On this Site”. Chacune d’elles est présentée selon des choix bien pensés de mise en valeur des images : taille du tirage et choix de l’encadrement vont de l’intime au monumental selon les travaux.

La plupart des photographies de Joel Sternfeld ont un aspect familier ; la lumière est belle, les couleurs douces, le cadre disons « neutre ». Ainsi l’image nous apprivoise, notre regard peut se poser et observer. Ce temps de lecture nous permet de passer du sentiment premier de séduction à une certaine surprise, de porter un regard finalement complexe sur ces images qui ne montrent pas ce qu’on s’attend à voir.

Il s’agit d’un travail documentaire effectué dans la durée – perceptible par la durée technique de la prise de vue, et par la récurrence des thématiques étudiées – bien loin d’un reportage flirtant avec le sensationnalisme. Des sujets forts nous sont montrés, traités avec intelligence et ironie. On se surprend à rire face aux images, d’un rire plutôt nerveux puisqu’il peut souvent s’agir dans les photographies de Joel Sternfeld d’accidents, de misère sociale, de tristes fruits de la société de consommation, ou de catastrophes naturelles.
On se rapproche parfois de la lecture d’une bande dessinée, ou d’un court métrage visionné, face à des photographies qui nous racontent une histoire en plusieurs étapes, au fur et à mesure de la lecture de l’image. La série « American Prospects » notamment, est composée de situations que l’on pourrait tout à faire prendre pour fictionnelles, mais qui sont bien réelles.  Prenons comme exemple : un ensemble de pavillons entourés de palmiers sur fond de montages, une lumière douce place – du soir ou du matin, rien n’est moins sûr… Le premier plan montre un trou de terre béant, qui est la conséquence non pas de travaux en cours, en prévision de nouveaux pavillons et de nouveaux voisins venus de loin, mais d’un éboulement de terrain survenu lors d’une inondation récente. Une voiture emportée au passage, git au fond du trou… L’image s’intitule « After A Flash Flood, Rancho Mirage, California 1979 ».

Cette exposition rétrospective procure la sensation d’un voyage en Amérique, empli de calme et de violence à la fois. A travers ces paysages, ces rues et leurs habitants est dépeinte une société idylliquement imparfaite.

Eva Gravayat

« Joel Sternfeld – Retrospective »
10 Novembre 2012 – 13 Janvier 2013

C/O Berlin – Postfuhramt
Oranienburger Straße 35/36
10117 Berlin
www.co-berlin.info

Cover photo: Exhibition view Joel Sternfeld at C/O Berlin © Eva Gravayat



Follow

    THE PHOTO EXHIBITION ARCHIVE is an online resource of selected exhibitions’ views to inspire curators, artists and art students when thinking about, curating & building exhibitions. Founded by Xavier Antoinet & Eva Gravayat in 2017.

Contact

Eva Gravayat
Currently lives in Berlin
Born in Paris, 1985
evagravayat(at)gmail.com

Copyright

© 2016 Eva Gravayat
All rights reserved